Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu Infos Pratiques | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Syndicat Mixte Nord Dauphiné

Notre service pour vos déchets, c'est tout naturel

Menu principal

Recherche

Actualités

Contenu

AccueilActualitésLes piles : des déchets dangereux

Les piles : des déchets dangereux

Publié le 12 mars 2014
Chaque année, 33 000 tonnes de piles sont mises sur le marché français. Ils génèrent pourtant une grande quantité de déchets très toxiques que nous devons savoir jeter.

Les piles sont considérées comme des déchets dangereux car jetées dans la nature ou dans les ordures ménagères, elles libèrent dans l’environnement de nombreux composés dangereux (aluminium, lithium, mercure, acide, plomb, …).

Il existe pourtant une collecte spécifique ou ces composants peuvent être traités et valorisés, ce qui limite aussi le prélèvement sur les ressources naturelles.

On peut distinguer deux types de piles dans nos appareils électriques : Les piles électriques (pile bâton et pile bouton) : à usage unique, elles ne sont pas rechargeables. Les accumulateurs : rechargeables (500 à 2000 fois). Vendus avec ou sans chargeur, ils peuvent remplacer les piles bâtons.

Tous les vendeurs et distributeurs doivent accepter de les reprendre. Vous trouverez donc les boîtes de récupération de piles dans la plupart des magasins.

les piles : des déchets dangereux
les piles : des déchets dangereux

Le traitement des piles et accumulateurs permet la valorisation de la plupart des matières :
-  Le Nickel, le Cuivre, seront utilisés pour la fabrication de piles neuves.
-  Le Cadmium servira principalement à la fabrication de nouveaux accumulateurs au nickel cadmium.
-  Le Zinc est utilisé pour la fabrication de toitures, gouttières ou dans la fabrication de nouvelles piles.
-  Le Fer est utilisé dans la fabrication d’aciers inoxydables (couverts de table par exemple)
-  Le Mercure est revendu aux producteurs de mercure pour des utilisations diverses dans l’industrie chimique.
-  Le Plomb, est revendu en lingot dans l’industrie principalement pour la fabrication de nouvelles batteries au plomb.
-  Le Polypropylène, est utilisé sous forme de granulés dans l’industrie plastique automobile.

Néanmoins, afin de réduire le volume de déchets dangereux, vous pouvez utiliser des piles rechargeables pour les appareils à usages et chargements fréquents. Plus chères à l’achat, elles sont vite amorties, sont plus performantes et certaines ne contiennent aucun métaux lourds.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de Corépile.

Sources :
- Ademe
- Chimirec
- Consoglobe

 

 Retour á la page précédente