Notre service
pour vos déchets

Facturation en déchèterie : état des lieux

Le point sur la facturation en déchèteries avec les élus
20190406 094007

Depuis le début d’année 2022, les usagers des déchèteries voient leurs crédits décomptés à chaque passage. Les élus du SMND répondent à vos questions sur ce sujet.

Villard vignette

Claude VILLARD

Vice Président délégué aux Déchèteries

Le décompte des crédits liés aux passages en déchèteries est effectif depuis le 1er janvier 2022. Cela signifie t-il que les usagers seront facturés en cas de dépassement de ces crédits ?

Il convient de distinguer les usagers professionnels des particuliers qui se rendent en déchèteries. Si la facturation a bien démarré en janvier pour les professionnels, elle ne concerne pas tout de suite les particuliers, dont le décompte des crédits est une phase d’observation sur 2022.

Donc aucun usager ne sera facturé sur 2022 ?

C’est ce que les élus ont décidé pour cette année, mais il y a quelques très rares exceptions qu’il est important d’expliquer : Nous avons des cas d’usagers qui s’inscrivent en tant que particuliers mais dont les apports correspondent à ceux de professionnels. Nous avons le cas d’un inscrit qui a effectué 178 passages en 6 mois, soit presque 7 passages par semaines pour un dépassement de 1557 crédits !

Ces quelques usages abusifs font donc l’objet dès à présent d’une facturation au même titre que les professionnels.

Quelles sont les alternatives à la déchèterie publique ?

Il existe un grand nombre de déchèteries destinées aux professionnels sur notre secteur telles qu’à Bourgoin, Cessieu, Saint Pierre de Chandieu, Colombier, Meyzieu, Saint Savin… Ces structures peuvent également proposer des locations de bennes et assurer les évacuations de déchets directement sur les sites d’activité.

pour aller plus loin...

Debes vignette

Céline DEBES

Vice Présidente déléguée à la Prévention des déchets

On dit souvent que le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas. De nombreuses alternatives au fait de jeter sont possibles et à moindre coût : Donner ou vendre ses vieux objets encore en bon état, réparer ou faire réparer ce qui peut l’être, utiliser des produits réutilisables… 

J’invite les usagers à consulter les pages suivantes, développées pendant les fermetures des déchèteries liées au COVID :

Les petits gestes au quotidien.
La gestion des déchets verts au jardin